Nicolas de Pape
Nicolas de Pape
Senior Writer
Opinion

23/08/18 à 23:30 - Mise à jour à 13:58

Info ou intox à Dave?

Que s'est-il passé à l'hôpital neuropsychiatrique Saint-Martin à Dave ? Que se passe-t-il encore ? Le Dr Arnaud Misson, ancien psychiatre de l'institution, affirme qu'en dépit d'un non-lieu dont a bénéficié l'Institut de Dave poursuivi pour non-assistance à personnes en danger, les mauvais traitements continueraient.

Il s'appuie en cela sur des témoignages et sur une patientèle encore partiellement liée à l'institution. " Il n'y a pas de raison que cela ait changé puisqu'il n'y a pas de considération pour les victimes ", clame-t-il dans l'interview que nous avons réalisée et qui paraît dans notre édition de vendredi.

Appelle-t-il violence, la coercition inhérente à toute institution psychiatrique en charge de gérer des patients parfois très violents, comme on le constate à l'hôpital de Zelzate où le personnel dénonce des violences faites aux patients ? Le Dr Mission est-il un idéaliste ou un affabulateur ? Les témoignages sur Facebook sont accablants mais peu nombreux. Un reportage de la RTBF faisait état récemment d'un patient " non-gérable " mis à la rue...

L'institution dans un article récent disait son soulagement par rapport au non-lieu dont Dave a bénéficié de la part du Tribunal. Mais son psychiatre en chef a préféré ne pas nous éclairer estimant que le droit a été dit.

Les mauvais traitements font-ils partie du passé ? Ont-ils jamais existé ? Pour l'heure, l'hôpital conserve ses mystères...

En savoir plus sur: