Il manque des MG dans certains quartiers bruxellois

01/02/18 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Source: Le Journal Du Médecin

Le Dr Catherine Moureaux, cheffe de file du PS bruxellois au parlement idoine et le ministre Didier Gosuin (Défi) tirent la sonnette d'alarme dans La Dernière Heure. Si on ne peut pas parler de pénurie de MG à Bruxelles, Molenbeek et Schaerbeek en manquent cruellement. Et la population médicale bruxelloise vieillit.

Il manque des MG dans certains quartiers bruxellois

© BELGA

"Je ne dirais pas qu'il y a une pénurie de médecins généralistes à Bruxelles pour le moment mais il y a clairement des quartiers où il manque de médecins. En plus, le vieillissement se fait sentir dans la profession et cela va poser problème dans les années à venir", explique Catherine Moureaux, cheffe de groupe PS au parlement bruxellois à la Dernière Heure ce jeudi.

"D'après le cabinet du ministre de la Santé, Didier Gosuin (Défi), 30,2 % des médecins généralistes à Bruxelles ont entre 55 et 64 ans. La situation est même pire à Molenbeek et à Schaerbeek où la moitié des médecins ont plus de 50 ans. À Uccle, ce taux atteint même 80 %."

Circonstance aggravante, de nombreux francophones bruxellois font leur scolarité en néerlandais, ce qui crée un biais dans la clé de répartition Flandre/Francophonie et enlèverait à Bruxelles 107 médecins chaque année.

La Région bruxelloise qui a repris les compétences du Fédéral concernant les aides Impulseo prévoit de les utiliser comme incitation à l'installation dans certains quartiers, a indiqué le ministre Didier Gosuin.