Grande-Bretagne : 450 pratiques de groupe généraliste fermées les cinq dernières années

31/05/18 à 13:40 - Mise à jour à 13:39

Au Royaume-Uni, un million de Britanniques sont obligés d'aller à la recherche d'un généraliste en raison de la fermeture de " leur " pratique de groupe. C'est Pulse qui en fait état cette semaine.

Grande-Bretagne : 450 pratiques de groupe généraliste fermées les cinq dernières années

© BELGAIMAGE

Selon Pulse, qui a rassemblé des chiffres provenant du NHS et d'autres institutions de santé, c'est 1,3 million de patients concernés. Au total, 450 pratiques de groupe vont fermer.

Cette tendance s'est accélérée ces deux dernières années. En 2017, 460.000 patients à la recherche d'un nouveau généraliste après que 134 pratiques aient fermé ou fusionné. En 2016, elles étaient 136 avec comme conséquence 400.000 patients " sans " généraliste. En 2013, par comparaison, on comptait 18 fermetures et " seulement " 37.000 patients.

La plupart de ces cabinets de groupe ferment en raison de problème d'embauche ou de financement ou encore en raison des réformes de gouvernement, écrit Pulse.

La Grande-Bretagne souffre de problème structurels de recrutement. Le secrétaire d'Etat Jeremy Hunt planifie ainsi d'en recruter 5.000 supplémentaires d'ici 2020. La GB en compte 1.000 de moins en comparaison de septembre 2015. " Les médecins sont sous pression en raison d'une charge de travail de plus en plus lourde et un manque de moyens ", précise le président d'une organisation de médecins généralistes.