Fillon veut supprimer le tiers-payant généralisé obligatoire

20/01/17 à 09:57 - Mise à jour à 10:18

Source: Le Journal Du Médecin

François Fillon (Les Républicains), toujours favori pour le moment pour l'accession à la présidence de la République, est à l'écoute des médecins français, détaille le Quotidien du médecin. Au programme : la suppression du tiers-payant généralisé obligatoire, la non-fusion de l'assurance obligatoire et l'assurance complémentaire, la suppression du ticket modérateur à la consultation du généraliste et les postes avancés de médecine générale dans les hôpitaux.

Fillon veut supprimer le tiers-payant généralisé obligatoire

© BELGAIMAGE

Malgré des nuances importantes, l'organisation des soins en France et le défis à relever sont à peu près semblables.

Voyant que ses propositions de réforme des soins de santé passent mal, François Fillon, le candidat de la droite à la présidentielle de mai 2017, soigne son électorat médical, soutien traditionnel de la droite républicaine.

"François Fillon prend activement le pouls de la profession, écrit le Quotidien du médecin. Son équipe santé a rencontré les 18 et 19 janvier les leaders des principaux syndicats de médecins libéraux pour recueillir leurs propositions et compléter le programme santé de leur champion, qui soulève de vives polémiques. De source syndicale, de très nombreux sujets ont été abordés - des honoraires, à la place de l'hôpital en passant par le panier de soins, les réseaux de soins, les études médicales, la formation continue, la télémédecine ou la e-santé."

Fillon a évoqué, pour faire des économies, l'idée de fusionner l'assurance obligatoire et les mutuelles (qui s'occupent principalement d'assurance complémentaire) sans pourtant la prendre à son compte craignant une étatisation du système. L'équipe santé de Fillon est intéressée par contre par l'idée d'un ticket modérateur à zéro pour les soins dispensés par le médecin traitant.

Revenant sur l'idée d'un paquet de soins, le patron du principal syndicat le Dr Ortiz a évoqué le fait que l'abandon par l'assurance obligatoire de l'optique, l'audioprothèse ou les soins dentaires prescrit qu'il existe déjà un panier de soins implicite. On se rappelle que François Fillon avait évoqué un paquet de soins de base remboursé.

L'antienne de l'investissement plus actif du MG dans la prévention a été évoquée.

Concernant les postes avancés de MG dans les hôpitaux, il n'y a pas unanimité. Certains pensent que l'hôpital ne doit pas tout faire.

Enfin, François Fillon s'est au moins engagé sur un point : il souhaite abroger le tiers-payant généralisé obligatoire.