Des rhétoriciens font campagne pour sensibiliser au cancer colorectal

13/02/17 à 10:17 - Mise à jour à 23/02/17 à 12:51

Source: Le Journal Du Médecin

Le No-X-Cuse Project, projet de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal organisé avec 11 collèges et athénées, a désigné vendredi au congrès national des gastro-entérologues deux gagnants : le collège Sainte-Véronique de Liège et la Burgerschool de Roeselare.

Des rhétoriciens font campagne pour sensibiliser au cancer colorectal

© lameuse

Le No-X-Cuse Project est un concours national inter-écoles de sensibilisation au cancer de l'intestin initié par l'association Stop Darmkanker (Dr Luc Colemont), la Fédération liégeoise de Cancérologie -digestive (Dr Ghislain Houbiers) et la firme pharmaceutique Sanofi avec le soutien du Belgian Group of Digestive Oncology (BGDO).

Pour sensibiliser au cancer de l'intestin, les étudiants se sont associés avec plusieurs médecins dont le Dr. Thierry Delaunoit (La Louvière) et le Dr. Demolin (Liège), afin de monter le No-X-Cuse Project. Ce projet consiste en une campagne nationale via Facebook "où des rhétoriciens issus de plusieurs écoles ont pour mission de réaliser un clip vidéo de 30 secondes afin de démontrer l'importance d'un diagnostic précoce du cancer de l'intestin".

Vendredi alors que se terminait le congrès national des gastro-entérologues, deux gagnants ont été désignés par un jury composés d'experts de la spécalités, de journalistes et de politiques. Le collège Sainte-Véronique de Liège et la Burgerschool de Roeselare.

Depuis le 1er Décembre 2016, des rhétoriciens issus de 11 écoles à travers le pays ont promu leur propre clip vidéo de 30 secondes afin de sensibiliser les plus de 50 ans au programme de dépistage du cancer colorectal.

8.500 nouveaux cas

"Nous avons entamé ce projet avec la simple volonté que les plus jeunes sensibilisent leurs parents et grands-parents au dépistage du cancer colorectal", explique le Dr. Ghislain Houbiers, président de la FLCD (Fédération liégeoise de cancérologie digestive) et co-fondateur du BGDO. "Nous étions alors loin de nous imaginer qu'il générerait une telle mobilisation sur les réseaux sociaux et que nous allions réussir à sensibiliser 1 Belge sur 10 à la maladie."

En Belgique, le cancer de l'intestin concerne une personne sur vingt et pas moins de 8.500 nouveaux cas sont recensés chaque année. C'est l'un des cancers les plus fréquents et mortels avec 9 décès chaque jour.

Selon Luc Colemont, "le No-X-Cuse Project a déjà réduit des coûts, permis à certains de ne pas souffrir et même sauvé des vies via les réseaux sociaux. N'est-ce pas magnifique ? Mais il est évident qu'il est nécessaire de poursuivre les efforts de sensibilisation et de dépistage au Nord comme au Sud du pays."

1,2 million de vus

Les élèves ont eu l'opportunité de se rassembler pour réfléchir ensemble, écrire, réaliser et monter leur propre clip de 30 secondes. Le tout, en apprenant à connaître la maladie et en sensibilisant leur entourage à son dépistage. Les clips ont été vus par plus de 1,2 million de personnes (visiteurs uniques) et 674.907 vues sur les vidéos

"Je tiens à tout particulièrement remercier les étudiants et leurs professeurs qui se sont mobilisés aux quatre coins du royaume pour participer à cette importante démarche de sensibilisation au cancer colorectal", s'est félicité le ministre wallon de la Santé Maxime Prévot.

Plus d'infos : www.noxcuseproject.be