Des MG questionnés sur leur forte augmentation de consultations après 21 h

03/08/18 à 12:29 - Mise à jour à 14:04

L'Inami a demandé des explications à 21 MG par rapport au nombre de consultations la nuit. Ce nombre a augmenté de manière importante et il y a des données aberrantes.

Des MG questionnés sur leur forte augmentation de consultations après 21 h

L'an passé, de l'audit de l'Inami, il est apparu que presque chaque arrondissement, mais avec de grosses différences entre eux (voir graphique), enregistre une augmentation des consultations après 21 h, globalement de l'ordre de 35% en 2017. Alors que seuls 60.340 suppléments étaient enregistrés en 2014, on en est à 142.844 l'an passé.

Il n'y a pas d'explications claires à ce phénomène. Quelque chose cloche selon l'Inami qui a voulu investiguer sur l'augmentation.

Il en découle que ce serait lié au logiciels médicaux : les MG qui utilisent certains logiciels enregistrent une augmentation.

L'Inami a donc écrit à certains producteurs de logiciels, leur demandant de ne pas pousser la convivialité et l'ergonomie de leurs produits trop loin... L'Institut souligne que la facturation doit refléter la réalité.

En outre, concernant 21 MG, l'Inami, en collaboration avec le CIN (Collège intermutualiste national) constatent des augmentations assez remarquables... Un courrier leur a été envoyé.

Dans le top 5 de ces MG figurent des médecins qui enregistrent en 2016 des augmentations de 73, 95, 98, 100 et encore 98% uniquement via eFact.

Des MG questionnés sur leur forte augmentation de consultations après 21 h

© INAMI