Clash et démission au sein de la Commission fédérale de contrôle de l'euthanasie

02/01/18 à 11:34 - Mise à jour à 11:33

De Standaard et l'Institut européen de bioéthique rapportaient la semaine dernière le cas d'un médecin ayant doublement violé la loi relative à l'euthanasie. Pourtant, la Commission fédérale de contrôle de l'euthanasie (CFCEE) n'a pas transféré ce dossier au ministère public. La cause : la volonté politique de défendre l'euthanasie dans n'importe quelle circonstance. La conséquence : la démission d'un médecin spécialiste de la CFCEE. Preuve que même si la matière a été légiférée, elle suscite encore le débat.

...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous pour avoir accès au contenu de ce site.* Et en plus, lisez 4 articles gratuits chaque mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré * Le journal du Médecin, Belgian Oncology News, jm update Spécialiste sont des magazines médicaux. La Loi belge stipule que seuls les médecins et prestataires de soins avec un numéro Inami peuvent le consulter. Ceci vaut aussi pour ce site.
ou

Accès illimité à tous les articles pour les membres du Club du journal du Médecin.

Je deviens membre Je suis membre