CHU Bxl : un milliard d'euros injecté dans l'économie bruxelloise

12/04/18 à 13:55 - Mise à jour à 14:22

Que rapportent les hôpitaux du CHU Bruxelles ? Quel est l'impact économique et sociétal de ce groupe hospitalier ? Une étude analyse pour la première fois l'apport économique, direct et indirect, de cet acteur hospitalier majeur.

CHU Bxl : un milliard d'euros injecté dans l'économie bruxelloise

Les autorités ont tendance à voir la santé comme un poste de coûts, souvent trop élevés. En réalisant cette étude, le CHU Bxl - qui réunit le CHU Saint-Pierre, le CHU Brugmann, l'Huderf et l'Institut Bordet - " veut montrer la vigueur du secteur hospitalier et les impacts conséquents de celui-ci sur l'emploi et l'activité économique ". " Cette étude devrait en outre permettre d'alimenter la réflexion sur l'économie bruxelloise de demain, en présentant une série de biens et services liés aux soins de santé. Dans le sillage de ce secteur non délocalisable se dessinent de nombreuses opportunités de recherche, d'innovation et de production dont il serait pertinent de se saisir ", commente Michel Govaerts, administrateur délégué du CHU Bxl. L'étude a été réalisée en collaboration avec la Chambre de commerce et de l'industrie et union des entreprises de Bruxelles (Beci).

Les hôpitaux du CHU Bxl comptent 1.781 lits agréés (21 % des lits hospitaliers bruxellois), emploient 6.778 salariés et 1.237 indépendants, ont produit 834,3 millions de revenus en 2016, investi pour 652,2 millions entre 2007 et 2016 et réalisé 615 publications scientifiques. 434 études cliniques sont en cours dans les quatre hôpitaux.

Spirale vertueuse

Beci a calculé que les retombées pour le territoire bruxellois en termes de frais de personnel (490 millions d'euros) s'élèvent à près de 269 millions d'euros, via l'impôt sur les personnes physiques, l'épargne et la consommation des ménages. L'étude montre aussi que la Région bruxelloise est la plus grande bénéficiaire des achats et investissements réalisés par le CHU Bxl. Sur le total de ses investissements, le groupe hospitalier a investi 200 millions en dix ans en faisant appel à un millier de fournisseurs bruxellois. La moitié des achats courants effectués (pour 124 millions d'euros) par le CHU Bxl le sont auprès de fournisseurs ayant leur siège social en Région bruxelloise. " En 2016, le CHU Bxl a injecté plus d'un milliard d'euros dans l'économie bruxelloise et généré 7.800 emplois ", souligne Michel Govaerts. " Outre les emplois et revenus directement engendrés par son activité, le CHU Bxl génère aussi, indirectement, des emplois et des revenus dans la chaîne de ses fournisseurs, lesquels deviennent eux-mêmes générateurs d'autres emplois et revenus, produisant en cascade un effet multiplicateur dans le temps, à la manière d'une spirale vertueuse. "