Nicolas de Pape
Nicolas de Pape
Senior Writer
Opinion

11/10/18 à 23:30 - Mise à jour à 15:58

Blackouts

L'abandon progressif de la filière nucléaire pour produire l'électricité est finalement acté, malgré les réticences de la N-VA : le gouvernement belge n'a pas voulu donner sa chance à cette filière qui promettait peut-être des lendemains sans déchets. L'énergie nucléaire était un " maître-achat " pour assurer une transition énergétique crédible alors que le GIEC nous annonce que, faute de mesures énergiques, nous ne contiendrons pas la hausse des températures de 1,5 °C à l'horizon 2030-2052.

Blackouts

© ZUMAPRESS.com

Alors que les énergies renouvelables, intermittentes par essence (en 2017, cinq mois sur douze quasi sans vent), ne dépassent pas 18 % de la production totale, le nucléaire était une option anti-réchauffement assez réaliste. Soit. Nos centrales nucléaires seront donc remplacées par environ sept centrales au gaz, non polluantes certes, mais dégageant du CO2, gaz à effet de serre.

Plus grave : la valse-hésitation énergétique de ces dernières années (on garde ou pas les centrales nucléaires ? On les entretient ou pas ? Par quoi au juste les remplace-t-on ? ) nous promet, une fois de plus, des blackouts l'hiver prochain en raison de plusieurs réacteurs à l'arrêt. On parle d'au moins quatre heures consécutives certains jours ou certains soirs.

Certes, on nous avait déjà fait le coup l'an passé et rien de fâcheux n'est arrivé. La ministre Marghem promet d'importer de l'électricité pour que tout se passe bien.

Mais qu'en sera-t-il l'hiver prochain ? Si les institutions hospitalières disposent le plus souvent de groupes électrogènes maison et des camions supplémentaires qui, pour un fric de dingue, peuvent suppléer afin que les salles d'op' soient opérationnelles, il n'en est pas de même pour le petit médecin généraliste.

Certains logiciels promettent des consultations des dossiers sur iphone en cas de pannes d'électricité qui bloqueraient immédiatement l'ordinateur fixe. Mais ces smartphones ne peuvent fonctionner sur batterie plus d'une demi-journée. Idem pour les ipads.

Mieux vaut donc se renseigner et se préparer. Un médecin averti en vaut deux.

En savoir plus sur: