Australie: 30 cigarettes = 25 euros

28/08/18 à 12:05 - Mise à jour à 12:04

C'est fait. Dès le 1er septembre, si les Australiens désirent siroter leur café avec leur clope matinale, ils devront débourser 25 euros. C'est désormais le prix pour un paquet de 30 cigarettes.

Australie: 30 cigarettes = 25 euros

© PHOTOPQR/LE COURRIER PICARD/MAXPPP

En Australie, le tabac est relativement dispendieux et ce, sous toutes ses formes. En effet, depuis 2017, le gouvernement australien a établi l'augmentation du prix des cigarettes à hauteur de 12,5% chaque année jusqu'en 2020. A partir du 1er septembre, le prix d'un paquet de cigarette atteindra 25 euros.

La cigarette est quasiment absente des espaces publics australiens. La vente de tabac est prohibée pour les mineurs et la marque visible des cigarettes est totalement exclue. L'Australie dispose d'une législation stricte sur la question et a déjà opté pour l'utilisation du paquet neutre. L'interdiction de fumer comprend également les cigarettes électroniques. En cas de transgressions, les fumeurs s'exposent à d'âpres sanctions.

En Belgique, un paquet de cigarettes revient à environ 6 euros. Pourtant, le tabac fait 25.000 morts par an et 40 morts par jour. Les fumeurs constituent 22% de la population belge.

Augmentation des prix

Une augmentation des prix en Belgique diminuerait dans un premier temps la consommation des jeunes fumeurs et celles des personnes précarisées. Une enquête datant de 2015 réalisée par la Fondation contre le Cancer, indique que les dispositions prises contre le tabac sont positivement reçues par la population, dont les fumeurs. La Fondation plaide pour une augmentation radicale du prix du tabac (10%). Selon elle, cet accroissement du prix du tabac réduirait la consommation d'environ 4%.

Alors, qu'est ce qu'on attend ? Catherine Fonck, députée fédérale (CDH) apporte un éclaircissement: " La Belgique reste tétanisée sur la problématique du tabac et refuse d'assumer des politiques importantes. On ne met pas de mesure concrète sur la table, qui permettraient d'empêcher que de nouvelles personnes, et surtout des jeunes, ne commencent à fumer. Maggie De Block a promis l'établissement de paquets neutres, mais ce n'est qu'un arrêté royal et non pas une loi. Il doit en plus être notifié à l'échelle européenne. C'est du temps perdu surtout qu'un nouveau gouvernement pourrait décider de tout changer. Avec une loi, c'est plus complexe. Il faut passer par le Parlement et pour la modifier ou la supprimer il faut un vote à la majorité. La résistance est énorme. De plus, lobby cigarettier est extrêmement puissant, ça fait froid dans le dos. La mobilisation doit venir du terrain, donc il faut apporter un appui politique à la coalition nationale contre le tabac. "

Volonté politique

C'est donc un manque de volonté politique et un puissant lobby du tabac qui freinent les avancées en matière de mesure contre le tabac en Belgique.

Le Dr Anne Boucquiau, experte tabac à la Fondation contre le Cancer, interrogée par nos confrères de la Dernière Heure indique que l'augmentation du prix est certainement souhaitable mais insuffisante. Le paquet neutre, qui fait donc l'objet d'un arrêté royal serait également dissuasif. Cette mesure a permis une réduction de 3% entre 2012 et 2015 du nombre de fumeurs en Australie.

S.B. (stagiaire)