Prescrire sans DMI grâce à "Paris"

Prescrire sans DMI grâce à "Paris"

Bonne nouvelle, l'Inami va proposer avant fin 2017 une solution aux médecins qui n'ont pas de DMI pour leur permettre de prescrire ...

e-santé: 6 millions de consentements

e-santé: 6 millions de consentements

Le compteur de la plateforme eHealth affiche 6.000.333 consentements à l'échange sécurisé par voie électronique des données de ...

Obamacare: le sénat fait de la résistance

Obamacare: le sénat fait de la résistance

Sous pression du président Donald Trump, la majorité républicaine au Sénat a relancé jeudi sa tentative d'abroger partiellement ...

Planification médicale: qu'en pensent les "stakeholders" ?

Planification médicale: qu'en pensent les "stakeholders" ?

Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) a eu la bonne idée de se pencher sur la pertinence des modèles mathématiques utilisés par la Commission de planification de l'offre médicale en les soumettant à l'évaluation critique des acteurs du système. Verdict : le système est un des meilleurs d'Europe mais est trop déconnecté des évolutions de la société et des orientations politiques.

Cette Grande guerre qui fit avancer la médecine

Cette Grande guerre qui fit avancer la médecine

Louis Maraite, directeur de la communication du CHU de Liège, est aussi journaliste, et à ce titre, il a mené une série de recherches sur le rôle des civils pendant la guerre 14-18. C'est donc tout naturellement qu'il s'est intéressé au rôle des médecins, infirmiers et brancardiers dans la Bataille de Liège. Le journal du Médecin l'a rencontré dans un lieu loin d'être anodin dans la Cité ardente : le Mémorial interallié.

Comment enseigner les soins palliatifs

Comment enseigner les soins palliatifs

Dans un avis récent, l'Académie royale de médecine de Belgique (ARMB) et son pendant néerlandophone, la KAGB, examinent de quelle manière les soins palliatifs peuvent/doivent être enseignés durant le cursus de médecine et pendant les années de formation complémentaire. Or pour le moment, c'est surtout l'hétérogénéité qui règne.

Tous les nouveaux diplômés francophones autorisés à se spécialiser

Tous les nouveaux diplômés francophones autorisés à se spécialiser

Tous les étudiants en médecine qui terminent leur formation de base avec succès en 2017 recevront bientôt une attestation de formation universitaire leur permettant de commencer leur spécialisation de médecin généraliste ou spécialiste, a annoncé la ministre fédérale de la Santé, Maggie De Block.

Réforme des postes de garde pour une meilleure accessibilité des patients

Réforme des postes de garde pour une meilleure accessibilité des patients

Maggie De Block a présenté vendredi les grands axes d'un plan de réforme des postes de garde de médecine générale. "L'objectif principal est de faire en sorte que chaque patient dans notre pays puisse accéder à un médecin généraliste à tout moment", indique la ministre fédérale de la Santé. "Nous veillerons aussi à ce que les postes de garde, les services d'urgence et le triage via le numéro 1733 soient mieux coordonnés. Une réorganisation en réseaux permettrait, par exemple, que l'organisation de visites nocturnes et la coordination soient plus efficaces."